La Mauritanie

La Mauritanie a pris des engagements mais a peu progressé pour libérer les esclaves, aider les survivants, punir les coupables, protéger les personnes vulnérables et mettre fin aux causes profondes de l’esclavage. Notre projet fournit une assistance juridique aux groupes marginalisés et aide à demander des comptes au gouvernement.

L’Esclavage en Mauritanie

Environ 90 000 personnes, soit 2 % de la population mauritanienne, se trouvent dans des conditions d’esclavage moderne.

L’esclavage en Mauritanie remonte à plusieurs siècles, lorsque les Arabes berbères ont razzié et réduit en esclavage les Africains noirs installés le long du fleuve Sénégal, les reléguant au bas d’un système social fondé sur la race.

L’élite arabo-berbère et les Maures à la peau claire, qui représentent environ un tiers de la population, poursuivent aujourd’hui l’esclavage fondé sur la race. Cette forme d’esclavage est largement fondée sur l’ascendance, les Haratines à la peau foncée étant liés à la famille de ceux qui les ont réduits en esclavage. Beaucoup ignorent que leur exploitation est illégale et, dans certains cas, les survivants de l’esclavage continuent à servir leurs esclavagistes après avoir obtenu leur liberté, par « gratitude et par habitude ». Leur manque d’accès à l’éducation, à un travail décent, à la justice, à la représentation politique et à d’autres droits est amplifié par un racisme systémique généralisé.

Nos Solutions en Mauritanie

Free the Slaves favorise l’inclusion sociale des groupes structurellement et historiquement marginalisés. Ce projet se concentre sur les Haratines et d’autres communautés marginalisées tout en soutenant un vaste mouvement anti-esclavagiste à plusieurs niveaux pour la responsabilisation, dans lequel la Mauritanie respecte ses engagements conformément au droit national et aux obligations internationales.

Nos objectifs :

  • Des communautés raciales marginalisées sont sensibilisées à leurs droits par le biais d’une nouvelle plateforme qui comprend des contenus traditionnels et des médias sociaux.
  • Des réseaux de la société civile, d’avocats et d’organisations communautaires sont établis pour le plaidoyer local, pour demander des comptes au gouvernement et pour encourager une culture des droits de l’homme.
  • Une alliance internationale de la société civile mondiale et des gouvernements nationaux demande au gouvernement mauritanien de rendre des comptes sur ses engagements mondiaux en matière de respect de l’État de droit.

Nos Partenaires en Mauritanie

Free the Slaves travail en collaboration avec…

À quoi ressemble l’esclavage aujourd’hui?

Découvrez notre vision pour mettre fin aux conditions qui permettent à l’esclavage moderne d’exister.

Plan global

English | French | Spanish | Arabic

Résumé

English | French | Spanish | Arabic

The Latest From Mauritania

Tackling Modern Slavery through Knowledge

Free the Slaves (FTS), in its unwavering commitment to eradicate modern slavery, recently conducted a transformative two-day training session in partnership with ALCD, generously supported by the National Endowment for Democracy. Held on August 25-26, 2023, the event...

read more
Capacity Building in Mauritania

Capacity Building in Mauritania

This post was written by Dame Ba, Mauritania Program Coordinator Free the Slaves is working hard trying to change the conditions that allow slavery to persist. That’s why we're continuing our work in Mauritania to promote social inclusion and prevent the...

read more